Tout ce que vous devez savoir sur la technique de soudage MIG MAG

Soudage en procédé MIG MAG

Le soudage MIG / MAG est l’un des procédés de soudage les plus utilisés dans le monde en raison de sa qualité et d’autres aspects.

Vous voulez en savoir plus sur le soudage MIG / MAG ?

Dans cet article, vous découvrirez la différence entre ces deux procédés de soudage, les avantages, les inconvénients, les astuces et d’autres informations pratiques que vous devez connaître !

Les meilleurs postes à souder MIG 2021

On vous présente un analyse complet des meilleurs postes à souder TIG notés par les usagers en 2021, découvrez-les ! 

STAHLWERK MIG 155 ST IGBT

DIGIMIG 200X MIG-MAG et TIG

IPOTOOLS MIG-160ER MIG MAG 

WELDMAN 225 MIG/MAG et TIG Lift

PROMIG 130 MIG NO GAS 130A 

GYS 032255 Easymig 160, 230 V.

Quelles sont les différents partis d'un poste MIG MAG ?

  1. Torche pour souder
  2. Câble d’alimentation
  3. Source d’alimentation poste à souder
  4. Câble de régulation
  5. Approvisionnement en électrodes (Matériau d’apport)  
  6. Approvisionnement de gaz de protection
  7. Régulateur du débit-mètre
  8. Bouteille de gaz protection 
  9. Câble de de masse 
  10. Pièce à souder
differents parties machine MIG MAG

GMAW, MIG-MAG : Vue d'ensemble des ces procédés à l'arc

Le soudage à l’arc sous gaz (GMAW), aussi connu sous le nom de ses sous-types, MIG (Metal Inert Gas) ou MAG (Metal Active Gas), est un procédé de soudage à l’arc qui peut opérer de manière robotisé, semi-automatique ou entièrement automatique.

D’autre part, le procédé de soudure à l arc électrique utilise un pistolet de soudage alimenté par un fil-électrode consommable dans lequel les pièces s’assemblent. En plus de cela, le fil électrode est protégé par un gaz ou un mélange de gaz provenant d’une source externe, qui assure la protection de l’arc et la soudure de l’atmosphère environnante.

Le soudage MIG MAG se fait souvent avec une source de courant alternatif (AC) et à courant continu (DC).

Par ailleurs, le procédé de soudage GMAW (MIG MAG) est le plus utilisé au niveau mondial car le procédé permet d’assembler presque tous les matériaux (acier alliés et aciers non alliés).

En outre, le soudage MIG MAG se distingue par sa versatilité et sa vitesse de dépôt de métal, s’adaptant très bien aux différentes positions de soudage et au degré d’usinage.

En effet, le soudage MIG MAG est plus efficace que le soudage MMA. En effet, il n’y a pas besoin d’interrompre le travail pour remplacer l’électrode consommée.

Quelles sont les différents transfert de métal du procédé MIG MAG ?

Il existe quatre méthodes de transfert de métal, les voici : 

Transfert par court-circuit ou short-arc

  • Fonctionnement transfert short-arc : Lorsque la pointe de l’électrode entre en contact avec le métal de soudure fondu et court-circuite, le matériau d’apport fond en gouttelettes de 30 à 200 par seconde.
  • Gaz et électrodes : Les gaz utilisés sont particulièrement riches en dioxyde de carbone (Co2) et les fils-électrodes utilisés sont de petit diamètre.
  • Utilisation du transfert par court-circuit : Ce transfert par court-circuit est souvent utilisé en procédé MAG et est idéal pour la soudure de courtes zones grâce à un apport de chaleur minimal qui refroidit rapidement le bain en fusion. De plus, ce transfert s’utilise pour les matériaux de faible diamètre et permet de soude facilement dans toutes les positions.

Transfert globulaire

  • Fonctionnement transfert globulaire  : Ce transfert fait fondre le fil d’électrode en grosses gouttes et peut atteindre tous les espaces creux de la soudure. Ainsi, le métal se transfère en grandes gouttes qui dépassent la tension superficielle par la gravité de leur poids.
  • Gaz : Les gaz utilisés sont particulièrement riches en dioxyde de carbone (Co2) et argon (Ar) .
  • Utilisation du transfert globulaire : Génère des intensités élevées qui favorise la soudure de grandes pièces en raison d’une plus grande pénétration de la soudure et de vitesses supérieures que les autres types de transfert. Cependant, il est conseillé de souder de préférence en position horizontale et à plat pour mieux contrôler le bain en fusion car ce transfert produit beaucoup de projections et d’éclaboussures.

transfert par pulvérisation axiale (Spray arc)

  • Fonctionnement pulvérisation axiale : Le matériau d’apport est transféré et propulsé en un seconde environ entre 500 et 2000 gouttelettes très minuscules à travers de l’arc. Par conséquent, le taux de dépôt est élevé. En plus, L’électromagnétisme est suffisamment puissant pour atomiser les gouttes depuis la pointe de l’électrode dans la zone de la soudure de manière linéaire.
  • Gaz et électrode : Les gaz de soudage utilisés est l’argon (Ar) mais peut être un mélange à condition qu’il soit particulièrement riche en argon. De plus, il faut un électrode positive et un courant continu sont nécessaires pour produire et libérer des centaines de gouttes par seconde.
  • Utilisation du transfert spray arc: Ce transfert par spray d’arc est idéal en raison de sa forte pénétration dans les pièces de grande épaisseur. D’autre part, c’est également idéal pour les soudures à haute température et génère peu de scories ou projections. Enfin, il est conseillé de souder en position horizontale et à plat dans ce type de transfert de métal.

Procédé de Soudage MIG MAG : Différences et applications

Lorsque nous parlons de procédé de soudage MIG/MAG, nous devons clairement établir la différence entre les deux. Ainsi, pour vous aider à comprendre le soudage MIG et MAG, nous les distinguons.

Soudeur en atelier avec poste MIG MAG TIG

Tout d’abord, les métaux non ferreux doivent être soudés en appliquant le procédé de soudage MIG. En effet, le MIG fut le premier à être conçu, et  il était uniquement apte à souder le cuivre, le bronze, l’aluminium et les matériaux similaires.

Ensuite le soudage MAG fut développé dans les années 1950. Alors que le MIG utilise l’hélium et l’argon (Gaz inerte) ; le MAG utilise le CO2 (Gaz actif) et d’autres combinaisons favorables au bain de fusion. 

L’utilisation du procédé MAG est conseillé pour des métaux ferreux comme l’acier, l’inox et le fer. Enfin, ce procédé constitue le meilleur choix.

En résumé, les différences entre le soudage MIG et MAG est d’abord le gaz de protection employé. De plus, le procédé MIG est utilisé pour les métaux non alliés, tandis que le soudage MAG est utilisé pour les métaux alliés. En d’autres termes, c’est comme si nous ignorions les défauts spécifiques du soudage MIG/MAG et que nous combinions les avantages des deux procédés en un seul !

Pourquoi opter pour un poste à souder de procédé MIG MAG ?

Vous vous posez certainement la question suivante : Quelle est la différence entre le soudage MIG et le soudage à l’électrode ou TIG ?

Il est essentiel de savoir que la soudure MIG MAG est destinée à differentes types de travaux et matériau. 

En effet, chacune de ces méthodes présente des caractéristiques uniques et des avantages et inconvénients associés.

soudeur avec masque de souder et poste de soudure

Les avantages du soudage MIG MAG ?

  • Soudage en toutes positions  : Le MIG MAG s’adapte à toutes de positions de soudage. 
  • Bonne finition : La finition et le résultat de la soudure est bonne avec peu d’éclaboussures, scories ou taches.
  • Procédé versatile : Le soudage MIG MAG s’adapte à presque tous les matériau et épaisseurs (0,7 à 6mm sans traitements).
  • Grande efficience : Adapté pour des longues durée de travail car une grande efficience dû au élevé taux de dépôt de métal qui permet plus de rapidité au moment de la soudure. .
  • Soudage peu toxique : Il y a peu fumé et d’émanations de gaz toxiques. 
poste a souder a l'arc MMA Inverter avec gysmi 160p
Guide Technique de soudure à l'arc
Soudeur procédé soudage TIG
Guide Soudage TIG
Soudage avec poste gys fil fourré
Guide soudage au Fil fourré